VINDOTALÉ – Tan

68 vues
Print Friendly, PDF & Email

VINDOTALÉ – Tan
(Aztec Musique / Coop Breizh)

VINDOTALÉ, c’est d’abord un clip réalisé pour la chanson Melezouriou Arc’hant qui est apparu au sortir de l’été 2019. La chanson était accrocheuse et donnait déjà envie d’en savoir plus. Le nom VINDOTALÉ intriguait. Celui-ci correspond en fait au prénom Gwendal en langue proto-celtique. Mais derrière se nom se cache également un duo composé de Bleunvenn MEVEL et de Gwenole LAHALLE.

Bleunvenn n’est pas une inconnue puisqu’on a pu la voir évoluer au sein de différentes formations tels que TRI YANN, BELSHAMA et GLAZ. Gwenolé est un ingénieur du son réputé mais aussi un guitariste qui a officié dans les années 1980 au sein du groupe de rock celtique TAN FLAM.

Fort de leur expérience, les deux artistes se sont attelés à la réalisation d’un album flamboyant, le bien nommé Tan (feu). La première chose que l’on remarque en découvrant cet opus, c’est sa superbe pochette. Sur un fond noir sur lequel apparaissent les silhouettes des membres du duo se dessinent différents motifs aux couleurs ardentes. Sur le nom du groupe, la voyelle o dévoile les symboles féminin et masculin.

Musicalement, VINDOTALÉ évolue dans un registre pop-rock celtique mâtiné d’électro, très percutant et bien équilibré. Le groupe déroule un répertoire de compositions et de reprises majoritairement en breton ou en français.

Outre Bleunvenn (chant) et Gwenole (guitares, programmations), quelques musiciens invités, Sylvain BAROU (duduk, cornemuse irlandaise), Louis SOLER (basse) et Gwenaël MEVEL (bombarde), interviennent au gré des plages.

L’album démarre par Melezouriou Arc’hant (les miroirs d’argent) dans une version réarrangée soutenue par la cornemuse irlandaise.

Karantez Vro (l’amour du pays) est un poème de l’écrivaine Angela DUVAL mis en musique par Véronique AUTRET du groupe GWALARN. Ce titre a d’ailleurs été repris ensuite par Nolwenn LEROY. La version proposée ici est tend plus vers le rock celtique sans dénaturer la chanson.

Can I Mellinyd (le chant du meunier) est une chanson traditionnelle galloise adaptée cette fois en breton et surtout en anglais.

Dans une atmosphère plus calme, plus posée, Dessous les lauriers blancs, un traditionnel aux paroles plutôt sombres est simplement interprété en mode voix-guitare acoustique.

Bleuniou Mae dont les paroles en breton ne sont pas non plus des plus réjouissantes profite d’une musique qui ne dépareillerait pas sur une piste de danse.

Marzhin en e Gavell (Merlin au berceau) bénéficie de nombreux changements de climats tantôt paisibles, tantôt plus nerveux lorsqu’intervient la guitare électrique.

Pour un premier essai discographique, VINDOTALÉ s’en sort admirablement et signe là un album puissant et très abouti.

Didier Le Goff

Site : www.vindotale.com/

 

One comment

Laisser un commentaire