ALAN STIVELL – Olympia 2012 (CD + DVD)

ALAN STIVELL – Olympia 2012 (CD + DVD)
(Mercury – Universal)

alan-stivell-olympia-2012-cd-dvdLe 16 février 2012, dans la salle parisienne de l’Olympia, Alan STIVELL célébrait les quarante ans de son mythique concert de 1972 qui fut le point de départ de la grande vague bretonne des années 70. L’album qui en découla se vendit d’ailleurs à l’époque à un million et demi d’exemplaire et aujourd’hui encore il reste une référence.

Le compte rendu du concert de 2012, qui a pris son temps pour paraître, est proposé sous la forme d’un coffret composé d’un CD regroupant une partie du spectacle et d’un DVD en proposant lui l’intégralité.

Alan STIVELL est accompagné par une solide formation de cinq musiciens (guitares, batterie, claviers, violon, flûtes-cornemuses). Des invités viennent par moments prêter main forte au groupe, les deux rescapés de 1972, Dan AR BRAZ (guitare électrique) et René WERNEER (violon), ainsi que le Bagad de Saint Malo, Pat O MAY (guitare électrique) ou encore Robert LE GALL (guitare électrique et violon). La présence féminine est assurée par Joanne MCIVER (chant, flûte, cornemuse) et Nolwenn LEROY (chant) que le harpiste soutient depuis le début de l’aventure Bretonne.

Alan a interprété la totalité des titres figurant sur l’album de 1972 et a puisé dans un répertoire plutôt axé sur les périodes 1971-1974 et 1995-2009. Malgré les différences de style existant entre les albums, le concert reste d’une grande homogénéité et la magie opère toujours.

Dès le premier titre, Bleimor le Bagad, avec l’ensemble de St Malo, Alan rend hommage à la formation dans laquelle il a fait ses classes. S’ensuivent des classiques, Brian Boru avec la participation de Nolwenn, Kimiad, Son Ar Chistr et bien évidemment, l’inévitable Tri Martolod. Une explosive version de la Suite Sudarmoricaine soutenue par la guitare de Pat et le Bagad ferait presque oublier aux bretonnants le caractère paillard des paroles. Des titres plus récents et moins connus comme Miz tu, Te ou Brittany’s s’insèrent sans difficultés dans l’ensemble. L’inédit La hargne au Cœur reprend dans les paroles le texte de présentation de l’album Back to Breizh, paru en 2000.

Pour le final nous est proposé une superbe interprétation de l’hymne commun des peuples brittoniques (Bretagne, Pays de Galles et Cornouailles), Bro gozh ma Zadou, chantée dans deux langues (breton et gallois) sur lequel Nolwenn intervient a capella avec Alan.

On ressent néanmoins une certaine frustration à l’écoute du CD car de nombreux titres (et non des moindres) figurant sur le DVD ne s’y trouvent pas. C’est le cas de The king of the faieries, An Alarc’h, Tha mi sgith, Ian Morrisson reel, Brezhoneg rock et Pop Plinn (avec Dan AR BRAZ), ainsi qu’une reprise d’une chanson de Glenmor, E Langoned.

On peut dès lors se demander pourquoi le coffret ne contient pas un double CD avec le DVD comme ce fut le cas en 2012 pour l’album des 40 ans de TRI YANN.

Mais ne boudons pas notre plaisir. Si les derniers CD en date du barde avaient pu surprendre certains fans, cet album remettra tout le monde d’accord. Alan s’est depuis remis au travail et un nouvel album studio est d’ores et déjà annoncé pour 2014.

Site: www.alan-stivell.com

Didier Le Goff

 

Laisser un commentaire