ACO + TACA à Paimpol, 12 août 2017

63 vues
ACO + TACA

Festival du Chant de Marin de Paimpol, 12 août 2017

Deux Japonais qui jouent de l’accordéon, ça ne se rencontre pas forcément tous les jours ! Elle, ACO, vient de Yokohama. Lui, TACA, vient d’Okayama. Tous deux se sont rencontrés en 2015 à… Paris !

ACO chante et joue a l’accordéon ses propres compositions, ainsi que des chansons traditionnelles japonaises dans le style « min’yo » (chant populaire japonais). TACA verse plutôt dans le jazz sans frontières, ayant suivi les cours de Daniel Mille et appris la composition auprès de Daniel Goyone (initiateur du « New Musette »), en plus d’avoir accompagné le danseur de buto Gyohei Zatsu.

Lors du Festival du chant de marin, il était facile de croiser ACO & TACA dans le port de Paimpol, vu qu’ils se sont produits chaque jour sur une scène différente (Pub Guinness, scène Pempoull, Pub Guinness encore, à votre santé !).

Le répertoire du duo mêlait thèmes du folklore japonais (min’yo), avec notamment des chants de travail et des chants de pêcheurs (dont le populaire Ho-Hai Bushi), et des reprises de classiques irlandais et bretons, comme Tri Martolod et La Jument de Michao… Cela aurait pu paraître trop facile, sauf que ces derniers étaient chantés… en japonais ! Et ça fonctionnait tout aussi bien, car superbement arrangé !

Il fallait de plus compter sur le chant pétillant d’ACO, sa verve et sa vitalité, et le sens mélodique tout en nuances mais non moins dynamique de TACA. Welcome to the Nippon Cabaret !

 

Photos : Sylvie Hamon et Stéphane Fougère

Pour voir le diaporama photos :

 

Site : https://www.facebook.com/acotaca/

Site du festival : https://www.paimpol-festival.bzh/fr/

 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.