Adama OUEDRAOGO – Tond massa kaamba (Nous les enfants d’aujourd’hui) – Musiques traditionnelles d’Afrique de l’Ouest

Print Friendly, PDF & Email
Adama OUEDRAOGO – Tond massa kaamba
(Nous, les enfants d’aujourd’hui)
Musiques traditionnelles d’Afrique de l’Ouest
(Autoproduction)

adama-ouedraogo-tond-massa-kaambaAmis mélomanes, votre attention, s’il vous plaît !

Délaissez quelques instants (quarante minutes environ) notre monde formaté, saturé de bruits, d’ordres et de contre-ordres « virtuels » ou télévisuels, de chansons de plus ou moins bon goût en français (très simplifié) ou en anglais (quelques mots, toujours les mêmes) pour un monde sonore fascinant : celui du flûtiste et conteur burkinabè Adama OUEDRAOGO.

Non, vous n’entendrez ici ni pour la énième fois Mon fils, ma bataille ni « babe », ou « I love You » ou encore « I Love You Babe ». En revanche, je vous garantis que vous serez saisi(e) par cette alchimie stupéfiante (pour nous, Occidentaux) des flûtes peuhles sur toutes ces compositions (six) et sur les deux traditionnels arrangés avec maestria d’après l’ouïe exacerbée de ce musicien hors pair.

Et dès les premières secondes de l’audition, nous voici emportés dans un incroyable voyage instrumental multicolore, induit par les modes musicaux d’Afrique de l’Ouest nous enveloppant d’un tissu sonore de quelques notes, bien loin du Clavecin bien tempéré de Jean–Sébastien BACH.

L’écoute émerveillée de ces courtes plages nous transporte par cette sublime polyphonie (écoutez notamment la plage cinq portant un titre tragique : La sécheresse en Afrique). Les lignes mélodiques et rythmiques s’y entrecroisent de manière tellement habile que l’on croirait à l’arrangement d’un traditionnel et non à l’élaboration d’une structure musicale inventée, complexe et envoûtante.

Envoûtants, tous ces instrumentaux le sont sur cet album, et de l’écoute assise, l’auditeur, ou l’auditrice conquis(e), en viendrait volontiers à la danse – certes non traditionnelle -, visité(e) par la pulsion de jubilation. Car, accompagnant les flûtes peuhles et l’arc à bouche, la calebasse (jouée par l’excellent Tim WINSEY) nous rattache à la Terre, sur laquelle, nos deux pieds ne peuvent demeurer passifs longtemps en recevant les ondes bienfaisantes émanant de cette musique modale, abolissant la notion de temps.

Et pour l’élaboration de cet album, nul doute que l’on salue les grandes compétences de Gaëtand MARCHAND quant à l’enregistrement, au mixage et au mastering de ces sessions restées inédites depuis 2002. C’est le journaliste associatif Laurent GHARIBIAN, bien connu des auditeurs de RADIO-LIBERTAIRE (89.4), – ne restant pour le moins pas insensible devant les merveilles musicales de notre planète, qui s’étant constitué co-producteur, a permis la transformation de cet enregistrement d’Adama OUEDRAOGO, Tond massa kaamba (Nous, les enfants d’aujourd’hui).

Il faut cependant adresser un grand reproche à toute cette équipe qui a si bien travaillé : ce disque est trop court !!

Trêve de plaisanterie : à l’heure de la « soupe » dans les médias, il faut savoir partir en quête de ce beau voyage sonore.

Site : www.adamaouedraogolemaitre.sitew.fr

Mescalito

Relations publiques : Laurent Gharibian : 06 20 58 05 60
et 01 45 42 93 54 ; laurent.gharibian@mail.com

Le CD est disponible à Publico, la librairie du Monde Libertaire (au 145, rue Amelot, 75011 Paris).

Un commentaire

Laisser un commentaire