ART ZOYD, Hommage à Gérard HOURBETTE, au Phénix à Valenciennes, le 4 septembre 2020

148 vues
Print Friendly, PDF & Email
 
ART ZOYD

La forêt de Samplers – Et avec votre Esprit

Hommage à Gérard HOURBETTE

au Phénix à Valenciennes,

le 4 septembre 2020

 

Annoncée à l’origine pour avril 2020, la représentation scénique de La Forêt de samplers – Et avec votre esprit a dû être reportée pour les raisons que l’on devine et a finalement été jouée le jour de la présentation du programme de la nouvelle saison de la salle valenciennoise, qui tente comme toutes les autres de survivre et de faire vivre le secteur culturel malgré le contexte restrictif.

Cette création, qui était présentée comme un salut final à Gérard HOURBETTE (disparu le 4 mai 2018), s’est révélée être une fascinante introduction à la musique d’ART ZOYD de ces vingt dernières années, entre traitements électro-acoustiques, rythmiques martiales et climats dark ambient. Le répertoire de cette Forêt de samplers a été pioché dans les albums Metropolis, Le Champ des larmes, La Chute de la Maison Usher, Eye Catcher, ainsi que dans Kairo (les Particules noires) et Trois Rêves non valides, deux œuvres plus récentes parues dans le coffret Phase V (2018).

Naturellement, la pièce plus ancienne Et avec votre esprit a été citée, et un morceau plus obscur, Vertical – connu aussi sous le titre Falaise, joué lors d’un spectacle pyrotechnique avec les artificiers du Groupe F et lors du spectacle 44 1/2 – a de même été inclus. Enfin, la voix de Gérard HOURBETTE s’est faite entendre à quelques reprises, sous forme trafiquée, provenant d’extraits de Kairo et de Eyecatcher

À l’origine, une projection vidéo montrant Gérard HOURBETTE pendant le concert avait été envisagée mais finalement abandonnée ; seule une photo de Gérard HOURBETTE est apparue sur grand écran avant le concert.

De plus, la participation d’une danseuse (Azusa TAKEUCHI), dont la remarquable performance relevait de l’action corporelle, et la projection de vidéos à motifs géométriques sur le sol de la scène ont permis d’enrichir et de déployer la dimension visuelle du concert (les musiciens restant concentrés sur leurs claviers et instruments).

Cette “épopée forestière” s’est révélée extraordinairement dense mais fluide, abstraite mais non absconse, éminemment intense et somptueusement viscérale, avec cependant des traits d’humour joliment incongrus. Longue vie au piment d’Espelette ! Une parution sous forme de DVD/CD est envisagée pour bientôt…

Texte : Stéphane Fougère
Photos : Sylvie Hamon

Diaporama photos :

Site de Art Zoyd Studios, Centre de Création Musicale : https://www.artzoyd.net
(vidéo du concert en ligne)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.