Brian ENO – Small Craft on a Milk Sea

Print Friendly, PDF & Email
Brian ENO – Small Craft on a Milk Sea
(Warp Records)

 

C’est un réel plaisir que la sortie de ce Small Craft on a Milk Sea. Cet album est un délice et je ne dis pas cela parce que je suis un fan absolu de Brian ENO ! Mais si, un petit peu… Il faut reconnaître que Brian atteint ici un haut niveau d’élégance et d’énergie. Le premier morceau, Emerald and Lime, est un petit bijou, où piano et claviers vont vous émouvoir au plus haut point. Seul un musicien comme ENO peut ciseler une telle merveille sonore, propice aux larmes.

Sur cet album,le king de l’ambient music n’est pas seul. La force de ce disque peut s’expliquer par le fait qu’il y coule du sang neuf, avec la présence de deux musiciens confirmés : Leo ABRAHAMS, un proche de Brian depuis quelques années, ayant côtoyé le gratin de la scène pop-rock (Nick CAVE, Marianne FAITHFULL, ROXY MUSIC…) et Jon HOPKINS, musicien britannique spécialisé dans l’electronica et ayant trois albums à son compte. Tous les trois se sont réunis dans le but d’improviser, et le résultat est bluffant !

ENO est aux computers, alors que ses collègues se partagent le reste de l’instrumentation : piano, claviers, électroniques pour HOPKINS, et guitare, laptop pour ABRAHAMS. Cette musique respire la passion et bouillonne de contrastes. Nous passons aisément de la mélancolie au rêve jusqu’à ce que nos sens se mettent en garde devant un déchaînement tsunamique de sons rythmés et futuristes. Les musiciens, aidés du percussionniste Jez WILES, expédient une musique électro urbaine survitaminée, à la limite de la transe tribale (Flint March,Horse, 2 Forms of Anger, Dust Shuffle).

Pour nous séduire, les 15 titres ont revêtu leurs plus belles parures électroniques, ambiantes et même rock. À côté d’un titre space et planant comme Slow Ice, Old Moon, nous avons peine à croire que c’est du Brian ENO sur 2 Forms of Anger (avec ce riff de guitare frénétique et noisy), et Paleosonic nous ramenant à Here Come The Warm Jets (notamment le final de Dead Finks Don’t Talk).

Sinon, l’essentiel de ce CD se situe dans la veine d’Apollo (Complex Heaven, Lesser Heaven, Calcium Needles), The Drop (Bone Jump semble être un rescapé de cet album de 1997). Nous éprouvons un sentiment de flottement mêlé à un désir d’évasion vers des contrées secrètes, avant de ressentir de nouveau cette mélancolie déchirante sur Emerald and Stone.

Small Craft ouvre un nouveau chapitre dans l’œuvre récente de Brian ENO, après ses chansons électro-pop de Another Day on Earth, et sa collaboration avec David BYRNE (du gospel enossifié) sur Everything That Happens Will Happen Today). Nous retrouvons un ENO instrumental (seules quelques voix sont perceptibles sur Written, Forgotten) et magique. Le final, Late Anthropocene, est un must d’ambient music, hésitant entre Music For Films et Apollo… Réminiscences de souvenirs et de sons, dont les « parfums au loin demeurent ».

La collaboration sous forme de trio est des plus bénéfiques, car notre anglais préféré retrouve une inspiration, qui le libère de ses productions essentiellement ambiantes (Kite Stories et autres musiques pour expositions avant-gardistes) pas franchement évidentes ! Ce disque est une poésie sonique urbaine, en perpétuel mouvement, fiévreuse parfois claustrophobique, source de multiples émerveillements et d’un spleen lumineux.

Small Craft on a Milk Sea propose ce qui se fait de mieux en matière de musique du futur, et paraît sur le fameux label Warp Records. De préférence, choisissez l’édition collector (objet volumineux et pas donné, soit dit en passant), contenant l’album dans sa version CD et double 33 tours, une lithographie et un second CD de 11 minutes avec 4 bonus tracks (Surfacing, Square Chain, Bimini Twist et une autre pépite atmosphérique, Abandoned Ship).

Après un bon plat de résistance, qui pourrait résister à un dessert si savoureux ?

Cédrick Pesqué

Site : www.warp.net

(Chronique originale publiée dans
TRAVERSES n°30 – 2011)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.