CHROMB ! au Festival Rock In Opposition à Cap Découverte, septembre 2018

Print Friendly, PDF & Email

 

CHROMB !

au Festival Rock In Opposition

à Cap Découverte (81)

le 14 septembre 2018

 

Ce quartette lyonnais issu de l’écurie Dur et Doux n’est pas un inconnu pour les ultra-fidèles du festival Rock In Opposition puisqu’il y avait déjà été programmé il y a quelques années. CHROMB ! n’est donc plus tout à fait un jeunot, sa formation remontant quand même à 2008. En une décennie, le groupe a pondu trois albums : I (2012), II (2014) et le petit dernier (2016) qui s’intitule… je vous le donne en mille : 1000 ! Ce n’est pas d’une logique arithmétique absolue, mais il faut savoir mettre les bouchées doubles, voire triple ou quadruple quand l’inspiration l’impose !

Et c’est effectivement de mille rebondissements, cassures ou impulsions qu’est faite la musique de CHROMB !, savant conglomérat d’éléments math-psyché-noisy-rock au sein de compositions labyrinthiques accumulant les vagues paroxystiques, les chorus tortueux et les rythmiques sabotées.

Il ne fallait pas en attendre moins de la part d’une formation qui compte deux membres du VERY BiG EXPERIMENTAL TOUBIFRI ORCHESTRA (le saxophoniste et le bassiste), un membre de PIXVAE (le batteur), et un claviériste pas moins siphonné que ses compères.

Et tant qu’à faire, les quelques vocaux dispensés sont farfelus et exprimés dans un dialecte martien-schtroumpf qui fait clin d’oeil à certains pans de l’œuvre zappaienne ou encore à SAMLA MAMMAS MANNA. Leur univers a été définie comme une « musique de chambre capitonnée à destination des adultes émotifs et des enfants sauvages ». Bref, CHROMB !, c’est une bande de lutins vengeurs qui contre-attaquent !

En grande partie axé sur le répertoire de 1000 (Des Francis en quinconce, Le Tombeau est vide, Il en fallait…), le set de CHROMB ! a cultivé une ambiance aussi cartoonesque que tarabiscotée, avant que le groupe ne creuse des ambiances plus dures et sombres en rappelant quelques faits d’armes de ses précédents albums (Monsieur Costume).

C’était certain, la nuit qui devait suivre n’allait pas seulement être courte (compte tenu de l’heure à laquelle s’est terminée cette première soirée du festival), mais aussi ponctuée de soubresauts ricanants et cauchemardesques.

 

 

Site : https://chromb.bandcamp.com/

CD : CHROMB ! – 1000 (2016, Dur et Doux)

 

 

Article et Photos : Stéphane Fougère

Lire le compte-rendu du Festival Rock In Opposition 2018.

Diaporama photos :

????????

 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.