ECLECTIC MAYBE BAND – The Blind Night Watchers’ Mysterious Landscapes

Print Friendly, PDF & Email
ECLECTIC MAYBE BAND – The Blind Night Watchers’ Mysterious Landscapes
(Discus Music)

Les noms disent déjà tout. On y parle d’un groupe hétérogène imaginaire ou à tout le moins improbable explorant des paysages mystérieux et étranges. Sauf que le groupe en question est belge, que l’union fait la force comme ils disent là-bas, et que cette force va alors même jusqu’à rendre audible et splendide jusqu’aux musiques les plus bizarres.

Pour réussir ce tour de force, encore elle, il fallait un champion incontesté des harmonies hors-pistes pour superviser les opérations, qu’on devine inhabituelles et délicates. En l’occurrence, le chef fort respecté de la bande est Guy SEGERS, ancien bassiste de l’ultra-mythique UNIVERS ZÉRO, formation aussi historique que centrale dont l’influence n’a jamais cessé de s’exercer en Belgique, en France et encore bien au-delà.

Pour s’aventurer dans les régions inexplorées de la musique, Guy SEGERS s’est bien sûr accompagné du méga-top des musiciens belges assez audacieux pour le suivre dans ces territoires inconnus. Il y a ainsi Joe HIGHAM et Roland BINET aux saxos et à la flûte, Catherine SMET aux claviers, Michel DELVILLE à la guitare et Dirk WACHTELAER à la batterie.

Même s’ils partagent le même goût pour l’audace, tous ces musiciens viennent d’horizons fort différents, aussi est-il normal que l’album parte également dans des directions très diverses, et c’est évidemment tant mieux. Ce qu’on retrouve néanmoins dans chaque morceau, et c’est ce qui fait la grande force, toujours elle, de cet opus, c’est le plaisir sans borne d’être dans le même studio et de jouer ensemble. C’est ce qui fait qu’on suit les musiciens dans chaque méandre, dans chaque étrangeté, et qu’on aime ce périple harmonique, inattendu, surprenant, et même qu’on en redemande.

Et puis, que ce soit dit franchement, tous ces musiciens font réellement vivre et vibrer leur instrument, ça joue, ça bat, ça mélodise, ça improvise, ça syncope, ça pulse, bref ça vit dans nos oreilles et dans notre âme.

Qu’on se le dise, l’extrême qualité musicale a force de loi en ce royaume éclectique très uni. Un pur bonheur !

Frédéric Gerchambeau

Pages : www.facebook.com/EclecticMaybeBand/

https://discusmusic.bandcamp.com/album/the-blind-night-watchers-mysterious-landscapes-67cd

Label : https://discus-music.co.uk/ 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.