Erik MARCHAND vs Rodolphe BURGER – Before Bach

Print Friendly, PDF & Email
Erik MARCHAND vs Rodolphe BURGER – Before Bach
(Dernière Bande / Wagram)

Lorsqu’on connaît la carrière d’Erik MARCHAND, on a du mal à l’imaginer faire partie d’un groupe de rock. Cet immense chanteur traditionnel à la voix puissante a fait danser des milliers de danseurs en chantant a capella dans les festoù-noz et fait partie de l’un des plus grands groupes bretons de tous les temps, GWERZ. Il a aussi chanté en trio avec le guitariste Titi ROBIN et le tabliste Hameed KHAN (le sublime An Tri Breur en 1991), avec le jazzman breton Jacques PELLEN, avec le TARAF DE CARANCEBES, et bien d’autres.

Mais Erik MARCHAND n’a pas fini de nous étonner ! Cette rencontre improvisée avec le rock a eu lieu en 2003 pour un morceau joué au festival Panorama de Morlaix, à l’initiative du guitariste et chanteur Rodolphe BURGER (ex-KAT ONOMA). Le projet a pris forme en résidence au Quartz de Brest, pour finalement être joué dans plusieurs festivals (Transmusicales, Sons d’Hiver, etc.) et donner naissance au CD Before Bach.

Le style indéfinissable de cet album, aussi délirant que les textes pratiquement tous écrits par Christian DURO (parolier habituel d’Erik MARCHAND et également clarinettiste), a de quoi surprendre et de quoi enchanter aussi. Car rarement on aura entendu un projet aussi étonnant et réussi, avec autant d’ampleur et un son d’une puissance incroyable.

La voix d’Erik MARCHAND, ici totalement incantatoire, et la guitare de Rodolphe BURGER, qui sait se faire tour à tour blues, heavy, spatiale, atmosphérique, donnent une dimension jamais atteinte à ce type de rencontre musicale. Le oud électrique de Mehdi HADDAB EKOVA, DU OUD) assure un “pont” solide entre la voix et la guitare que tout séparait. Le MÉTEOR BAND formé par Marco DE OLIVEIRA (basse) et Hervé LOOS (batterie) apporte une rythmique qui se fond parfaitement avec les différentes ambiances.

Les musiques sont soit traditionnelles (de Bretagne, mais aussi des Balkans pour Gheorghe s’i florea et de Grèce pour Zalizome), soit écrites par Erik MARCHAND ou Rodolphe BURGER qui, malgré leurs différentes cultures musicales, ont réussi à créer une œuvre cohérente jusqu’au bout.

Deux textes sont chantés par Rodolphe BURGER (dont Phobic Flights, issu de son premier album solo, Cheval Mouvement), dont la voix grave et profonde offre un contraste saisissant avec celle, éclatante, d’Erik MARCHAND.

En guise de final nous est offert un morceau traditionnel plus calme enregistré au Quartz de Brest, Azeline, interprété par Erik MARCHAND et la chanteuse Sylvie-Azeline RIVOALEN,
à la voix grave particulière (membre avec Christian DURO du groupe TERMAJIK).

Before Bach s’impose comme l’une des rencontres les plus passionnantes entre le chant traditionnel et le rock.

Sylvie Hamon
(Chronique originale publiée dans
ETHNOTEMPOS n° 17, juin 2005)

 

Page : Before Bach sur Naïade Productions
Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCZjqNZllEni1XHz1pGRpcsQ
Label : https://dernierebandemusic.com/
Réédité en 2011 avec un CD bonus par le label Innacor.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.