HELDON – Live in Metz ’77

Print Friendly, PDF & Email
HELDON – Live in Metz ’77
(Bam Balam Records)

Le RSD 2018 a vu la parution d’un 33t. de HELDON. Il s’agit d’un live de 1977 à Metz récupéré par Richard il y a environ deux ans. C’est sorti sur le label Bam Balam Records basé à Bordeaux. Il est dit que la face A est totalement inédite. Les trois morceaux sont intitulés Postlife, Antelife et Prelife. La face B contient deux titres connus :  Marie Virginie C (Final) dans une version de six minutes et le fabuleux Rhizosphère d’une durée de presque quinze minutes. C’est une véritable archive et comme vous pouvez l’imaginer, le son est sauvage. Il témoigne  néanmoins de l’intensité d’une performance de HELDON, qui incluait à l’époque Richard PINHAS (synthé analogique, mellotron, guitare) François AUGER (batterie) et Pierre ROUSSEL (basse).

Sur ce disque, il y a l’énergie et tout l’univers sonore du groupe ; c’est du rock électronique à l’état pur, pour une prestation incendiaire, violente et passionnée… Une transe sans retour ! Mais, une écoute vraiment attentive permet de nous poser quelques questions quant à la date et au lieu du concert proposé.

S’agit-il du même concert que celui paru en 2006 sur le label japonais, Captain Trip Records, et qui a pour titre Well and Alive in France ? Rappelez-vous de ce live à Nancy : la première édition de deux CD indiquait la date du 19 mars 1979. L’édition suivante de trois CD (incluant Live Electronik Guerilla, Paris 1975-1976, depuis ressorti via Souffle Continu sous la forme de deux 33t.) annonçait, suite à la réception d’un mail d’un promoteur français, qu’il s’agissait d’un concert donné le 27 avril 1979 à la salle des fêtes de Tomblaine.

Nous faisons un rapprochement entre ces deux documents, car il y a des indices sonores sur chacune des faces qui tendent vers cette supposition, à savoir que ces live de 1977 et de 1979 présentent en fait le même concert.

Tout d’abord, nous entendons des gens parler sur Prelife, à partir du passage des sons de cloches. C’est exactement la même chose sur le live de 1979. Ensuite, à la fin de Rhizosphère, Richard dit quelques mots et c’est identique (même phrase, même intonation dans la voix) sur la vieille version de Captain Trip. Il y a bien ici  des preuves vocales qui confirment nos doutes.

Concernant les supposés inédits de la face A,  ils étaient donc déjà parus sous des titres différents : Postlife était en fait Virgin Marie Overdrive ; Antelife est reconnaissable sous le titre Heldon UFO War Machine d’une durée un peu plus longue ; Quant à Prelife, c’est une version très courte par rapport à celle intitulée Mellotronic Dune Dance qui dépassait les dix huit minutes. Quant à Marie Virginie C, il était présent sur le CD 1 de l’édition japonaise, avec pour titre Red Line Target, et dans une version de treize minutes.

Aujourd’hui, Well and Alive in France est introuvable. Déjà, à l’époque, ce n’était pas évident de se le procurer ici parce que c’était une éditions réservée pour le marché japonais. Donc, cette version vinyle, certes écourtée et à défaut d’être inédite pour nous, permet quand même à beaucoup de fans, de découvrir aujourd’hui un live puissant et intéressant avec des compositions prenantes.

Cédrick Pesqué

Site : http://bambalam.com/

 

Un commentaire

  • pesqué cédrick

    Pour plus de précisions et pour confirmer le fait que les deux disques proposent le même live : écoutez la version de captain trip-nancy 79: entre 3’19 et 3’25, nous entendons des gens parler-c’est discret mais audible. Pour une écoute sérieuse, utilisez un casque ! Puis à 4’13- 4’14, il y a une exclamation ,un “Haaa” (venant du public ou d’un des musiciens ??? Peu importe). Sur le 33t de Metz, et le morceau Prelife (face A ) nous remarquons qu’il manque le début mais en se basant sur le passage des cloches, qui est un bon repère, nous entendons à un moment ces mêmes voix du public puis un peu plus loin cette même exclamation, ce “Haaa” est parfaitement audible. Il semble difficile de penser que cette exclamation se soit produite à Metz en 77 puis deux ans plus tard, au même moment !. Quant à la fin de Rhizosphère, même si nous ne comprenons pas les mots de Pinhas, l’intonation de la voix est la même.C’est évident quant on écoute attentivement. De plus, le line-up est très vague. Si Gauthier est présent en 79 sur Well and Alive, alors Pierre Roussel est- il donc vraiment présent ? S’agit il d’un live de 77 ou de 79 ????

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.