Hossam RAMZY & Rafa El TACHUELA – Flamenco Arabe

Print Friendly, PDF & Email
Hossam RAMZY & Rafa El TACHUELA – Flamenco Arabe
(ARC Music / DOM)

Un début de Nay (Mohamed NAIEM) et immédiatement c’est le monde de la musique arabe qui s’impose. Mais, bien vite, il est suivi des palmas typiques et de la guitare de Rafa el TACHUELA pour nous restituer dans le milieu flamenco. C’est une fusion bien huilée toutefois, avec un riqq dont les cymbalettes jouent des castagnettes, puis le violon égyptien (Said KAMALl) qui nous plonge, à fond, dans l’oriental.

Hossam RAMZY occupe la scène des percussions avec un rythme qui cherche à épouser le jeu de la guitare. Mais l’ambiance danse orientale, qu’il a toujours suivie de très près, imprègne ici aussi un flamenco parfois un peu en retrait.

Les palmas, dans la plage suivante (3), vont toutefois rechercher le rythme saccadé des cymbalettes et encore une fois la fusion a lieu. Elle n’est pas pour nous déplaire tant elle démontre la proximité de ces deux mondes, qui, ensemble, ne semblent plus former qu’un seul, en parfaite unité de sons.

Le répertoire compte des bulerias, des airs de Raqs Sharqi (danse orientale), un cante festero gitan, des rythmes en 8/4, des mélodies arabes (tout en restant un flamenco), et, pour finir, l’on jette un pont culturel du flamenco vers ses racines arabes et d’Arabie jusqu’en Inde : la transformation de la musique indienne dans des styles arabes et dans le flamenco andalou. Une belle réussite qui mérite le voyage.

Marie-Paule Bonné

Site : www.hossamramzy.com

Label : www.arcmusic.co.uk

(Chronique originale publiée dans
ETHNOTEMPOS n°13 – septembre 2003)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.