HUUN HUUR TU – More Live

Print Friendly, PDF & Email
HUUN-HUUR-TU More Live
(Jaro/Mélodie)

huun-huur-tu-more-liveA défaut de trouver les «spirits from Tuva» dans l’album Remixed sorti la même année, on aura incontestablement plus de chances de les trouver dans le CD More Live.

Comme son titre l’indique sans traitrise, il s’agit d’un nouvel album enregistré en concert et qui se présente comme la suite directe du Best Live, sorti en 2001. Ce dernier avait été enregistré lors d’un festival folk en Carélie mais souffrait à nos yeux (à nos oreilles surtout) de plusieurs lacunes et d’une durée frustrante. Il ne contenait en fait qu’une partie du concert. La suite de ce concert, vous l’avez dans More Live !

Il n’y a par conséquent pas de risque de doublons dans le répertoire. Au contraire, More Live contient toutes les pièces maîtresses qui manquaient dans le précédent CD live, comme Sagly Khadyn Turu-I Boor, magnifiée par les prodigieuses acrobaties vibratoires de la guimbarde d’Anatoli KUULAR, The Orphan’s Lament, douloureux et somptueux tout à la fois, et cette version généreusement allongée (douze minutes !) de Odugen Taïga, où nos quatre glotte-trotters animistes nous convient à une exploration nocturne des steppes touvaines en exploitant un passionnant registre vocal animalier, avec hurlements canins et cris de volatiles divers (criquets, vautours, chouettes, etc.), entrecoupés de chants de gorge, avec accompagnement de guitare, de tablas et autres percussions, le tout s’achevant devant les portes du silence… Mémorable !

Outre une splendide démonstration de Kargyraa, chant sépulcral générateur de frissons, en ouverture du disque, on trouvera aussi dans celui-ci les «tubes chevalins» de HUUN-HUUR-TU tels que Eki Attar et Aa-Shuu Dekei-oo. Bref, en dépit de ses apparences de disque bootleg, ce More Live contient tout autant le «Best» de HUUN-HUUR-TU que le Best Live et s’avère tout aussi indispensable pour découvrir l’univers fascinant du folklore de Touva. On suppose que ce sont juste de basses considérations commerciales qui ont empêché la parution de l’intégralité de ce concert sur un double CD…

Label : http://www.jaro.de

Stéphane Fougère

Laisser un commentaire