KOENJIHYAKKEI – Viva Koenji!!

Print Friendly, PDF & Email
KOENJIHYAKKEI – Viva Koenji!!
(Skingraft Records)

Hein ? ah ! c’est à moi ? Excusez-moi, je suis un peu fatigué, épuisé même devrais-je dire. Non je ne suis pas surmené, mais je viens de finir l’écoute de ce groupe japonais que je viens juste de découvrir et je suis sur les rotules. Explications…

Venu de la galaxie zeuhlienne, des coins inexplorés et encore sauvages de Kobaia, emmenés par un batteur du nom de YOSHIDA TATSUYA, SAKAMOTO KENGO (basse), KUBOKA AKI (claviers), HARADA JIN (guitare) nous offrent une déferlante dont on a du mal a ressortir indemne. À travers dix titres qui oscillent entre 1’19 et 10’14 minutes, on reste scotché par la puissance déployée, abasourdi par la technique de ces musiciens qui ne laissent que rarement de temps mort à leurs compos.

Vous l’aurez compris, nous avons ici affaire à l’un des rares disciples de Christian VANDER qui a réussi à s’emparer de l’essence de la musique zeuhl (chants répétitifs gutturaux ou lyriques, section rythmique de premier ordre) et à y amener ses propres éléments (une guitare agressive, des claviers dont les sonorités se concentrent sur l’orgue Hammond), la grande différence avec leurs aînés est que, si la bande a VANDER lorgne vers le jazz, ceux-ci sont plus près du hardcore. L’intensité ne se relâche quasiment pas, ce qui peut donner un gros mal de crâne à ceux qui l’écouteront à fond avec le casque sur les oreilles…

Les morceaux conseillés ? Grembo Zavia, qui vous plongera directement dans l’univers du combo ; Sllina Vezom avec ses vocaux tout simplement jouissifs !!! ; Rissanddo Rraimb, parfait équilibre de chants et passages instrumentaux, le tout a 300 à l’heure !!!! ; Guoth Dahna, faucheuse vocale et instrumentale où l’on se dit que ce sont vraiment des malades.

Je pourrais continuer comme ça sur dix pages mais je laisse a chacun le soin de découvrir cet étonnant groupe nippon. Un petit mot pour conclure en vous disant que la plupart des morceaux sont signés YOSHIDA et que la production est réalisée par Hoppy HYAKKEI, un musicien fortement inspiré par ZAPPA et dont je vous parlerai un jour prochain.

Là, vous me pardonnerez, mais je vais me coucher….

Gradatio

Label : www.skingraftrecords.com

(Chronique originale publiée dans
TRAVERSES n°23 – mars 2008)

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.