Mark WINGFIELD – Tales from the Dreaming City

Print Friendly, PDF & Email
Mark WINGFIELD – Tales from the Dreaming City
(MoonJune Records)

J’avais déjà évoqué Mark WINGFIELD en mai dernier à l’occasion de la sortie de l’excellent et très énigmatique Lightouse, lui-même l’album-jumeau du très mystérieux et extraordinaire The Stone House. Cette sorte de guitar-hero au jeu indifféremment rock, jazz ou classique aussi débridé que passionnant ayant officié pour pas moins que Peter GABRIEL, TRICKY, Todd RUNDGREN et Dave STEWART était alors accompagné de Markus REUTER, un expert de la Touch Guitar, et de l’incroyable batteur qu’est Asaf SIRKIS.

Dans Tales from the Dreaming City, c’est ce même Asaf SIRKIS qui officie aux baguettes, autant vous dire que ceci vous assure déjà d’un plaisir au niveau des rythmiques toujours intense et renouvelé de titre en titre. A la place Markus REUTER à la Touch Guitar, nous trouvons Yaron STAVI, tout simplement fantastique dès qu’il empoigne sa basse fretless. J’avais déjà aussi déjà évoqué son énorme talent à l’occasion de la sortie du premier album de TALINKA en octobre 2017.

Bref, avec un Mark WINGFIELD qui marche fièrement dans les pas d’un David TORN, Terje RYPDAL, d’un Adrian BELEW ou encore d’un Allan HOLDWORTH, un génie de la batterie tel Asaf SIRKIS et un bassiste aussi fabuleux que Yaron STAVI, il n’y a que le très haut du gratin sur ce Tales from the Dreaming City. Rendez-vous compte, il y a même l’extraordinaire Dominique VANTOMME qui ajoute ses synthés sur quatre titres ! 

Mark WINGFIELD décrit lui-même son Tales from the Dreaming City comme un album où chaque morceau raconte sa propre histoire faite d’imaginaire, d’espoir et d’émotions, toutes ces histoires s’additionnant comme s’additionnent les rêves, les espoirs et les émotions des habitants des villages, des villes et des mégalopoles. Voilà qui fait des 10 titres de Tales from the Dreaming City autant d’odyssées musicales tour à tour épiques, étranges, mélancoliques ou étonnantes.

Un merveilleux périple aux confins du jazz-rock et du rock progressif servi de mains de maîtres que je ne saurais trop vous conseiller car, en un mot, c’est exceptionnel !

Frédéric Gerchambeau

Sites : www.markwingfield.com
et https://markwingfield-moonjune.bandcamp.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.