NØKKEN au Festival Temps Fête de Douarnenez, juillet 2018

Print Friendly, PDF & Email

 

NØKKEN
au Festival Temps Fête de Douarnenez

le 26 juillet 2018

 

NØKKEN est la nouvelle création du quartet de chambre tribal breton DOUR/LE POTTIER qui s’est adjoint les répertoires nordiques de deux chanteuses folk, Sofia SANDÉN et Mia GULDHAMMER.

Le quartet a rencontré Mia GULDHAMMER, meneuse de chant à danser et chanteuse folk de l’année 2016 dans son pays, lors d’une tournée au Danemark en 2017. Et c’est dans un stage en Suède que s’est faite la rencontre avec la chanteuse Sofia SANDÉN, qui connaît bien les chants anciens suédois et les danses danoises. Le festival Eurofonik, qui débute chaque année par une création originale d’artistes européens, leur a permis de concrétiser leur projet en leur offrant quelques jours de résidence. C’est ainsi qu’est né le spectacle NØKKEN, dont le nom est celui d’un esprit des eaux scandinave qui joue du fiddle ou de la flûte pour attirer les humains dans l’eau, où ils se noient. Ce concert à Temps Fête était le dernier de la tournée d’été du groupe.

L’esprit qui animait la musique de NØKKEN mêlait avec subtilité musiques traditionnelles bretonne et nordiques et les voix des deux chanteuses, ensemble ou séparément, nous plongeaient dans une délicieuse transe rafraichissante en ce jour de canicule.

Le quartet DOUR/LE POTTIER ouvrit les festivités avec un laridé instrumental percutant, Guarani (qui est chanté sur leur premier album, Trid an Douar), puis la Suédoise Sofia SANDÉN entra sur scène pour deux chants traditionnels, le premier a capella et le suivant accompagné par les violons enchanteurs de Floriane LE POTTIER et Jonathan DOUR, le violoncelle envoûtant de Mathilde CHEVREL et les percussions d’Antonin VOLSON. Mia GULDHAMMER vint ensuite interpréter un chant danois a capella, puis un second accompagnée par le quartet et ses arrangements de toute beauté.

Les présentations étant faites, le quartet DOUR/LE POTTIER et les deux chanteuses nous entraînèrent dans un folklore imaginaire qui mêlait habilement et joliment leurs cultures musicales traditionnelles. Un morceau aux arrangements somptueux en combinait trois (danois, suédois et breton) et était interprété par les deux chanteuses, dont les voix puissantes et néanmoins différentes se complétaient merveilleusement bien.

Sofia SANDÉN resta sur scène avec les musiciens pour un chant d’amour dansant et une sombre et belle ballade médiévale, suivie par Mia GULDHAMMER pour un chant a capella plein d’énergie puis une envoûtante ballade médiévale qui racontait comment NØKKEN tomba amoureux et tenta d’attirer sa bien-aimée dans l’eau, en vain car celle-ci commença à chanter et fut sauvée par son chant de la créature des eaux.

Sofia SANDÉN revint pour un vibrant appel des bergers accompagnée au violoncelle par Mathilde CHEVREL avant un kas ha bar (Khanti, issu de leur premier CD) du quartet DOUR/LE POTTIER qui appelait à la danse et une chaîne de danseurs se forma aussitôt. Les deux chanteuses revinrent aux côtés du quartet pour proposer un arrangement original basé sur une danse française médiévale dont on trouve une version en Scandinavie et qui correspond aussi à l’an dro breton, tandis que le public continua à danser.

En rappel, le quartet joua le plinn Awà, qui ouvre leur premier album, puis Mia GULDHAMMER et Sofia SANDÉN débutèrent ensemble un chant a capella, bientôt rejointes par le quartet qui joua en acoustique avec la puissance d’un groupe de rock. Le public du festival a été autant ébloui par les arrangements féériques que les artistes ont été éblouis par le soleil. La création déjà excellente jouée au festival Eurofonik s’est bonifiée avec le temps après seulement cinq représentations, et on espère qu’un disque sera réalisé l’an prochain et que d’autres concerts suivront.   

Le concert de NØKKEN a été filmé et retransmis sur Internet par France 3 Bretagne et Tébéo. Il est visible ici: Tébéo replay NOKKEN.

Site : http://www.dourlepottier4tet.bzh/

Article et photos : Sylvie Hamon et Stéphane Fougère

Diaporama photos :



 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.