Pascal COMELADE – Back to Schizo (1975 – 1983)

48 vues
Print Friendly, PDF & Email
Pascal COMELADE – Back to Schizo (1975 – 1983)
(Gazul / Musea)

C’est un document unique que cette compilation regroupant 26 titres de Pascal COMELADE, composés entre 1975 et 1983. Back to Schizo permet d’apprécier les premiers enregistrements de ce musicien dont je ne connaissais pas grand-chose à vrai dire, à l’exception de sa collaboration avec P.J. HARVEY. Ici, quarante minutes vont résumer sa musique, extraite de ses trois albums Fluence, Paralelo et Sentimientos, sortis respectivement en 1975, 1980 et 1982, de deux EP (Séquences Païennes, 1978, et Ready-Made, 1981) et d’une cassette (une parmi tant d’autres, au regard de son impressionnante discographie !) intitulée Irregular Organ (1983).

À cette époque Pascal COMELADE était un musicien aventureux et original. Il faisait de l’électronique minimaliste (influence LA MONTE YOUNG). Même s’il utilisait déjà les instruments-jouets, son équipement se composait d’un magnéto Revox 77, de lecteurs K7, d’un Fender Rhodes, d’un orgue électrique italien à double clavier et du légendaire EMS/AKS récupéré chez Richard PINHAS en 1977. D’ailleurs, en écoutant certains titres (sur Ready-Made par exemple), sa démarche musicale se rapproche aussi énormément de celle du guitariste d’HELDON, qui est invité sur le premier morceau, Fluence (1975).

Il faut voir Back to Schizo comme un collector puisqu’il n’y aura pas d’autres ré-éditions retraçant cette période, et que sa qualité sonore laisse tout de même à désirer (souffles, craquements, bruits de fond…). En effet, les bandes magnétiques originales ont hélas disparu. La plupart des disques et K7 n’a pas été gardée et, surtout, la recherche de qualité sonore n’était, semble-t-il, pas la préoccupation première de Pascal COMELADE (« désintérêt pour les prouesses et les avantages techniques »). Cela a le mérite d’être clair.

Cédrick Pesqué

Page label : www.musearecords.com

(Chronique originale publiée dans
TRAVERSES n°17 – avril 2005)

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.