PLANTEC – LIVE Festival Interceltique de Lorient

Print Friendly, PDF & Email
PLANTEC – LIVE Festival Interceltique de Lorient
(Fury Breizh – Coop Breizh)

Le groupe PLANTEC célèbre en cette année 2018 ses quinze ans d’existence. Si elle est aujourd’hui un des fers de lance du fest-noz et un de ses plus éminents représentants, la formation a connu durant sa carrière plusieurs époques et a su se renouveler.

Le groupe a été créé en 2002 par les deux frères PLANTEC, Odran (bombarde) et Yannick (guitare), mais c’est l’année suivante qu’il a véritablement démarré en se structurant grâce à l’arrivée de nouveaux membres. L’ensemble évoluait au départ dans une mouvance post-AR RE YAOUANK tout en teintant malgré tout déjà sa musique de sonorités électros. Puis le groupe s’est considérablement développé pour devenir une formation dense au son très rock tout en continuant à y associer l’électro et en introduisant le chant en breton.

Un premier enregistrement public a vu le jour en 2009. Après un album très évolutif et très rock en 2010, PLANTEC est revenu vers une formule plus sobre et plus dansante.

Le groupe navigue dorénavant en trio. La colonne vertébrale reste les frères Odran et Yannick, mais ils sont désormais renforcés par DJIBRIL aux platines.

Dans le cadre d’un partenariat avec France 3 Bretagne, le Festival Interceltique de Lorient proposait en 2017 de suivre sur le site internet de la station régionale les concerts se déroulant chaque soir sur le Quai de la Bretagne.

C’est donc la prestation que PLANTEC avait donné sur cette scène qui se trouve gravée sur ce coffret CD et DVD.

Le répertoire proposé fait la part belle aux titres du dernier album studio Kontakt ou provient du précédent opus enregistré en trio, Awen. Seul Croissant de Letiez fait figure de rescapé. Le titre est issu de la première période et ne figurait d’ailleurs pas sur le précédent album en public.

La bombarde mène les débats, électrisée par une rythmique ardente et effrénée, que la guitare réussi à modérer.

Cette ébullition n’empêche par les musiciens de respecter les danses (rond, pagan, kost er hoet).

La suite gavotte (Liamm, Koun, Nerzh) se termine par déchainement sonore jubilatoire.

Le titre phare demeure cependant Linelis. Ce morceau, quasi incantatoire, est à l’origine le fruit d’une collaboration avec la chanteuse lituanienne Laurita PELENIUTE, rencontrée en Bulgarie avec son groupe MARGA MUSIKA. Les deux parties avaient travaillé le titre en mélangeant un chant lituanien avec un andro. Sur le disque studio, les paroles était interprétées par Laurita, sur scène c’est au tour des membres de PLANTEC de s’y atteler.

Le programme est identique sur les deux supports. Le DVD permet de constater que le spectacle n’était pas que musical mais que l’accent avait également été mis sur l’aspect visuel.

Pour accompagner leur musique, les trois membres de PLANTEC ont fait appel au mapping, cette technique consistant à projeter des vidéos sur plusieurs écrans donnant ainsi l’impression d’envelopper la scène. Associées à la musique, ces vidéos psychédéliques sur quatre écrans (un grand et trois petits) conduisaient le public jusqu’aux portes de la transe.

Didier Le Goff

Site : https://www.plantec.fr/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.