Seán TYRRELL – Man for Galway (The Best of Seán TYRRELL)

Print Friendly, PDF & Email
Seán TYRRELL – Man for Galway (The Best of Seán TYRRELL)
(ARC / DOM)

Le monde de la musique traditionnelle irlandaise recèle de “stars” incontestées depuis le début de sa reconnaissance il y a 40 ans. Pourtant il existe également des personnalités plus discrètes mais qui se révèlent tout aussi intéressantes. Seán TYRRELL est de ces chanteurs et musiciens qui, bien qu’ayant plutôt vécu en dehors du système, n’en est pas moins très actif. Il s’est fait connaître en Irlande, en Grande Bretagne, et aux États-Unis où il a souvent interprété les poètes irlandais, en particulier Brian MARINA dont il mit l’œuvre The Midnight Court sous la forme d’un opéra folk.

Mais ce n’est qu’en 1996 que parut son premier album solo, Cry of the Dreamer, suivi de 2 autres, The Orchard et Belladonna. Man for Galway est une compilation de ces 3 enregistrements avec 4 inédits en plus. Ce genre de pratique n’est pas vraiment à encourager mais lorsque cela peut contribuer à faire découvrir un artiste, la tolérance peut être de mise.

Et force est de constater qu’il serait dommage de passer à côté de Seán TYRRELL. Il y a du Bob DYLAN, du Pete SEEGER chez cet homme-là, et son œuvre tend d’ailleurs plus vers le folk que vers la musique traditionnelle. En fin admirateur de poésie, il chante les poètes Charles LEVER (The Man for Galway), James FITZHARRIS (Skin the Goat) ou John BOYLE O’REILLY (Cry of the Dreamer) dont il a mis les écrits en musique.

Mais Seán interprète également ses propres compositions (l’instrumental Lilia’s Crush/The Humours of Aine) ou bien encore les titres d’auteurs actuels en leurs donnant une couleur très personnelle. C’est ainsi qu’il nous donne à entendre sous un autre angle un classique repris des dizaines de fois, Wild Mountain Thyme.

Sa voix chaude et grave est toujours mise en avant et ne se trouve jamais couverte par des arrangements lourds ou d’inutiles fioritures. S’il s’accompagne d’une guitare, d’un banjo ou d’une mandoline, de nombreux musiciens viennent lui prêter main forte (harmonica, accordéon, violon, piano, percussions, saxophone), parmi lesquels on peut croiser Davy SPILLANE à la cornemuse irlandaise (c‘est du reste écrit en grand sur la pochette…).

De nombreuses récompenses ont salué le talent de Seán TYRRELL. Cette compilation est donc le moyen le meilleur moyen de faire plus ample connaissance avec un artiste modeste mais néanmoins attachant.

Didier Le Goff

Site : www.seantyrrell.com
Label : www.arcmusic.co.uk

(Chronique originale publiée dans
ETHNOTEMPOS n°15 – septembre 2004)

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.