SLAPP HAPPY – Sort of

Print Friendly, PDF & Email
SLAPP HAPPY – Sort of
(Blueprint)

Voiceprint a le chic pour nous ressortir des vieilles bandes d’on ne sait où et, cette fois, c’est encore son sous-label Blueprint qui s’y colle avec cette réédition tant attendue du premier album de SLAPP HAPPY, Sort of, paru à l’origine en 1972.

Peter BLEGVAD (guitare, sax, chant), Anthony MOORE (guitare, claviers, chant) et Dagmar KRAUSE (chant, piano) sont entourés d’une partie du groupe FAUST, à savoir Gunther WUSTHOFF au saxophone, Werner « Zappi » DIERMAIER à la batterie et Jean-Hervé PERON à la basse.

Il faut dire que les membres de FAUST sont ici chez eux en terrain conquis puisque cet album a été enregistré dans leur studio de Wümme, et le premier morceau, Just a Conversation, renvoie étrangement à leur Why Don’t You Eat Carrots (sur leur premier album), avec toutefois la présence de Dagmar au chant.

Il n’y a cependant pas que FAUST qui soit mis à l’honneur sur ce disque. SLAPP HAPPY y pose les bases du style « naïf » qui restera le leur, tout en usant et abusant de références musicales des années 1960, qui vont des chansonnettes comme Blue Flower ou Who’s Gonna Help Me Now, au swing avec le parfait Heading for Kyoto, à quelques touches soul avec saxophone en avant sur le très rock’n roll Paradise Express (on pense volontiers au film The Commitments).

Le morceau Sort of, qui deviendra un Charlie ’n Charlie chanté sur l’album Acnalbasac Noom, possède un son de guitare très proche des SHADOWS, tandis que le « bonus track » Jumpin’ Jonah (face B du 45 tours Just a Conversation) rappelle, on s’en serait douté, un certain Jumpin’ Jack Flash des ROLLING STONES.

Les références ne manquent pas, mais ma mémoire flanche. Pour le reste, « don’t worry, slapp happy ».

Sylvie Hamon

(Chronique originale publiée dans
TRAVERSES n°7 – octobre 2000)

PS : Cet album a été réédité en 2016 par le label allemand Tapete Records, en format CD papersleeve et en LP (+ CD).

Laisser un commentaire