Thierry JARDINIER – GONG’s SYMPHONIUM Tome 1 : Monologue(s) pour gongs

Print Friendly, PDF & Email
Thierry JARDINIER – GONG’s SYMPHONIUM Tome 1 : Monologue(s) pour gongs
(3 IS)

Dans bon nombre de musiques qui se parent de plusieurs matières sonores, l’usage du gong répond la plupart du temps à une fonction de coloration qu’il convient d’utiliser prudemment du fait de l’excès de résonance de ces instruments, a fortiori si on en utilise plusieurs, leurs tessitures étant déterminées par leur diamètre. Combinées de plus à l’effet Doppler du balancement des gongs sur le portique qui les tient et à l’effet de phase (les gongs peuvent avoir des fréquences communes qui peuvent “s’annuler” en fonction de la position de l’auditeur), les vibrations des gongs peuvent brouiller ou flouter les résonances et les attaques des uns et des autres. Il convient donc pour le joueur de gongs à mesurer et à contrôler sa force de frappe en fonction de la tessiture de ses gongs. Pratiquant les percussions depuis une quarantaine d’années, Thierry JARDINIER fait partie de ces musiciens qui ont relevé le défi et, s’étant pris de passion pour les sonorités et les vibrations véhiculées par les gongs, se sont investis dans la création d’un univers musical fondé sur ces instruments.

S’il a démarré en tant que pianiste au sein d’un groupe relié à la sphère de la musique zeuhl, PSEU (dont l’unique disque, enregistré au début des années 1980, est paru en CD chez Musea en 2004), ce musicien bordelais a rencontré son premier gong en 1982 et s’est depuis impliqué dans l’exploration des possibilités de cet instrument. Il a de plus officié aux percussions dans l’ensemble de cordes électrifiées DésAccordes, très porté sur les musiques minimalistes et de drone, sous la direction d’Erik BARON (trois CD dans les années 2000).

C’est depuis 2011 que Thierry JARDINIER se commet dans des concerts de gongs en solo et qu’il a fondé son propre ensemble orchestral, GONG’s SYMPHONIUM, exclusivement constitué de gongs de différentes tailles et joués par trois à six musiciens. Avec ce dernier, il propose, outre des concerts, des animations sonores et des rencontres avec d’autres expressions artistiques (danse, expositions…). Les concerts sont pour leur part adaptés à tous types de lieux, investissant des sites culturels ou historiques. GONG’s SYMPHONIUM est ainsi devenu le seul orchestre de gongs permanent qui est référencé en Europe.

Monologue(s) pour gongs est le reflet d’un spectacle musical tout public du même titre, dans lequel Thierry JARDINIER, en solo, élabore des “conversations intimes pour gongs et pas que…”. L’album est constitué de six compositions qui illustrent le travail exploratoire de Thierry sur les gongs. D’emblée, on est saisi par la solennité et l’amplitude sonore qui émanent de son orchestre de gongs. Cette symphonie de gongs offre une pureté de son qui envoûte immédiatement de par la clarté et la limpidité des sons harmoniques ainsi unifiés.

Le disque ne donne pas de détails sur les gongs utilisés, mais on se doute qu’ils proviennent de différents pays (certainement asiatiques pour la plupart), qu’il y en a de différents diamètres et qu’il sont joués avec des mailloches. Oscillant entre douceur, clarté, gravité, atmosphère sombre et tension contemplative, le spectre sonore est donc assez vaste et impose à l’écoute une profondeur et un rayonnement vibratoires aptes à éveiller l’imaginaire de l’auditeur tout en incitant à la concentration, au recueillement, à la méditation. Le voyage intérieur ici proposé renvoie l’écho des éléments naturels, air, eau, terre, feu, tout en évoquant des résonances mythologiques et en suivant un processus ascensionnel.

À l’écoute de ces Monologue(s) pour gongs, on s’imagine aisément flotter dans des dimensions galactiques, dans des anfractuosités souterraines ou dans une immensité océanique, libéré des pesanteurs matérielles et des spirales mentales. Aux dialogues sans queue ni tête, préférez donc ces monologues sans discours qui sauront résonner avec votre espace intime spirituel.

Stéphane Fougère

Site : www.gongssymphonium.fr/index.php/fr/

Page : https://gongssymphonium.bandcamp.com/

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.