UZ JSME DOMA – 20 Letu (20 Flyears)

Print Friendly, PDF & Email
UZ JSME DOMA – 20 Letu (20 Flyears) (Live at Archa + Puding Dokument)
(Indies Records)

uzjsmedoma_20letu-20flyearsQuand UZ JSME DOMA a commencé, en 1985, la Révolution de velours n’avait pas encore eu lieu en (ex-)Tchécoslovaquie. Les concerts rock étaient clandestins, et il valait mieux que la connotation politique des chansons ne soit pas pas immédiatement apparente. C’est le début d’une belle histoire qui dure depuis plus de vingt ans pour ce groupe phare de la scène alternative tchèque mené par le compositeur, chanteur, bassiste et claviériste Miroslav WANEK, avec qui nous avions eu un long entretien il y a quelque temps dans TRAVERSES n° 12.

Aujourd’hui, même si le contexte n’est plus le même (le groupe peut évidemment donner des concerts en toute liberté), UZ JSME DOMA a toujours des choses à dire et des idées musicales pour les transmettre, malgré les nombreux changements de personnel qu’il a connus. On n’a jamais trop su comment étiqueter la musique d’UZ JSME DOMA, raison pour laquelle on lui en a inventé plusieurs : punk-ska, folk-core, avant-rock forain, et j’en passe…

Il est vrai que les influences avouées de ce cousin est-européen d’ÉTRON FOU LELOUBLAN sont assez éclatées et disparates : THE DAMNED, THE RESIDENTS, ART BEARS, DEAD KENNEDY’S, EBBA GRÖN, PÈRE UBU, et même URIAH HEEP ! Rien d’étonnant à ce que WANEK et ses acolytes (dont le saxophoniste Jindran DOLANSKY, qui a joué un rôle de premier ordre dans le son du groupe et qui en fut l’un des membres fondateurs) aient réussi à tracer la ligne la plus directe qui va du punk à l’avant-rock in opposition !

Porteur d’une histoire à rebondissements, UZ JSME DOMA a mine de rien fêté son vingtième anniversaire en 2005, et a pour cette occasion donner un concert assez exceptionnel à l’Archa de Prague le 8 octobre. Surtout, il a eu l’excellente initiative d’immortaliser cette date en faisant paraître non pas un DVD… mais un double DVD !

Le premier contient donc l’intégralité du concert de célébration des vingt ans du groupe, et il ne faut pas longtemps pour deviner que c’était un événement bien singulier. Miroslav WANEK (« Mirek » pour les intimes) commence à apparaître déguisé en pape, tandis que défile sur un écran géant les photos de tous les musiciens ayant, à un moment où à un autre, participé à l’aventure du groupe. C’est alors parti pour une immense suite musicale de quelque quarante minutes (!), un Madly Medley qui enchaîne plein de morceaux cultes remontant aux premiers albums (In the Middle of Words, Unloved World…), jusqu’à Usi.

Et la double surprise c’est que, tout au long de ce medley, on voit défiler tous les anciens musiciens du groupe, dans des accoutrements parfois hauts en couleurs ! Le saxophoniste Jindran DOLANSKY, qui a quitté le groupe en 2001, assure une forte présence sur une bonne partie du medley ; et le peintre Martin VELISEK, qui a forgé l’identité visuelle et l’univers plastique du groupe, débarque sur scène par la voie des airs… avec des skis ! Le medley tourne au délire foutraque typiquement « uzjsmedomien ».

La seconde partie du concert permet de faire connaissance avec les nouveaux musiciens dont s’est entouré Miroslav WANEK, et c’est à un concert plus « traditionnel » que nous avons affaire, mais bien évidemment fort en gueule et en énergie, et qui revisite avec une vitalité nouvelle d’autres classiques du répertoire d’UZ JSME DOMA et quelques morceaux du dernier disque studio en date, Rybi Tuk. Le répertoire joué ce soir-là présente en outre la particularité de bénéficier d’arrangements assez inattendus et originaux du fait de la participation d’un invité assez singulier, à savoir un chorale (!) d’une vingtaine de chanteurs et de chanteuses aux looks « fashion » assez décalés, et dont les partitions vocales ouvrent une dimension nouvelle à la musique d’UZ JSME DOMA.

Pas de doute, c’est le genre de célébration dont on aurait bien aimé être ; mais à défaut (on se doute bien que pareil concert n’était guère « exportable »), on ne peut que remercier le groupe de nous permettre de vivre l’événement en différé sur support audionumérique, d’autant que l’image est belle et le son monumental.

Le second DVD contient un documentaire, Puding, qui retrace toute l’histoire du groupe à partir de sources variées : des archives de la TV tchèque, des extraits du film consacré à Martin VELISEK, et des interviews des membres du groupe, des journalistes et des musiciens réputés de la scène underground tchèque (parmi lesquels Pavel FAJT de PLUTO, Vratislav BRABENEC des PLASTIC PEOPLE, Pavel ZAJICEK de DG307, etc.). Tout y passe : le glissement de Mirek de FOURTH PRICE BAND à UZ JSME DOMA, les inspirations littéraires et poétiques de Mirek, les concepts des pochettes de VELISEK, le choix et le sens des couleurs, la collaboration de Mirek avec THE RESIDENTS pour leur tournée relative à leur album Freak Show, la préparation du livre « pop-up » Spring, Hell, Autumn, Winter, les tournées aux États-Unis et au Japon, bref autant d’épisodes marquants qui ont permis à UZ JSME DOMA d’étendre sa notoriété.

À travers ce documentaire s’appréhende toute la richesse et la profondeur de la démarche du groupe, et son importance dans le paysage underground tchèque. Pour les fans comme pour les débutants, 20 Letu est, on l’aura compris, un objet indispensable et résolument culte.

Site : www.uzjsmedoma.com

Labels : www.indiesrec.cz

Stéphane Fougère

(Chronique originale parue dans TRAVERSES n°22 – juillet 2007)

 

Laisser un commentaire