COCANHA – Puput

43 vues
Print Friendly, PDF & Email
COCANHA – Puput
(Pagans)

Je vous ai déjà parlé de ce remarquable trio féminin qu’est COCANHA. C’était en juillet 2018 à propos de leur premier album, i ès ? Quel bonheur à entendre que ce groupe ! COCANHA (prononcez : coucagne), cela veut dire COCAGNE, vous savez ce fameux Pays de Cocagne, cette terre d’abondance rêvée de tous. Eh bien !, le i ès ? de COCANHA, c’était exactement ça, un régal, de la profusion, de la cuisine vocale et instrumentale à la fois raffinée et gourmande !

De fait, COCANHA, c’est trois voix féminines, celles de Lila FRAYSSE et de Caroline DUFAU d’abord, auxquelles s’était rajoutée celle de Maud HERRERA, trois personnalités aussi singulières qu’unies, et qui exalte la langue occitane, la danse, la fête et l’amitié. C’est avec Toulouse comme centre d’influence qu’irradient alentour les chants et les rythmes de COCANHA. Leur répertoire embrasse les rondèus gascons, les sauts et branles béarnais, les borrèias de Rouergue et les danses de couple (escòtishas, mazurkàs, valsas). Quelques percussions et tambourins à cordes, il n’en faut pas plus comme accompagnement quand trois voix se marient aussi bien.

C’est de Caroline DUFAU qu’est venu le déclic. Elle rentrait du Québec, qui défend bec et ongles le français. Alors elle a voulu défendre l’occitan, la langue traditionnelle de sa région natale. Le premier album i ès ?, sorti en 2017, était un festival réjouissant de chants polyphoniques pour danser, très rythmés et entraînants. Il y avait aussi des invités sur ce premier album, notamment Julien AXIARY et Fawzi BERGER, des percussionnistes qui avaient amené de nouvelles sonorités. Un groupe de chanteurs béarnais avait également prêté sa voix multiple. Comme je vous le disais dès le départ, tout cela était un véritable bonheur à entendre. COCANHA nous revient maintenant avec Puput.

Puput, c’est le nom occitan de la huppe fasciée, un oiseau au long bec gracile légèrement arqué, avec une huppe érectile, un dos arlequin, un vol saccadé et bondissant. Le dessin qui en est d’ailleurs fait sur la pochette de l’album est tout simplement magnifique. i ès ? voulait faire en sorte que l’Occitan vive chaque jour, et pas que comme témoin d’un patrimoine. Puput se positionne comme une force subversive.

Le but de COCANHA est que ce nouvel album vienne questionner notre misogynie et notre rapport à la norme sociale. Cela dit, COCANHA continue bien sûr d’émerveiller avec son savoir-faire extraordinaire. Il suffit que les voix s’entremêlent harmonieusement à coup de percussions entraînantes et de rythmes joués avec leurs mains et pieds pour qu’on se sente à la fois au beau milieu de ce trio à ressentir les mélodies et les vibrations et transporté ailleurs. C’est véritablement à croire que COCANHA veut surtout dire magie en occitan !

Frédéric Gerchambeau

Site : http://cocanha.net/

Label : http://pagansmusica.net

Page : https://pagans.bandcamp.com/album/puput

 

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.