HAMON MARTIN QUARTET – Allune

Print Friendly, PDF & Email
HAMON MARTIN QUARTET – Allune
(Coop Breizh – 2001)

Il en est passé de l’eau sous les ponts depuis que le duo HAMON-MARTIN a sorti La Violette, premier CD prometteur. Le duo formé par Erwan HAMON (bombarde et flûte) et Janick MARTIN (accordéon diatonique) s’est transformé en trio avec au chant Mathieu HAMON, le frère d’Erwan, puis en quartet avec Ronan PELLEN (ex-SKEDUZ) au cistre.

Allune est le résultat de la collaboration entre les quatre musiciens et de quelques mois de concerts. Le groupe est l’un des rares à jouer des airs du Pays Gallo (on peut citer ÔBREE ALIE) et a réalisé un CD en tous points parfait. Pour ce faire, il s’est assuré la collaboration de quelques “pointures” sur certains morceaux : Erwan VOLANT à la basse fretless acoustique, Thierry MOREAU au violoncelle, Patrice PAICHEREAU (de KATÉ MÉ) à la guitare électrique et Cécile GIRARD (du groupe ÔBREE ALIE) au violoncelle.

Après une entraînante composition (La Fille du grand monde, un tour) des frères HAMON, c’est dans une suite de traditionnels entièrement revisités avec finesse et doigté que nous entraînent les musiciens, autour du chant en français de Mathieu HAMON et de la joie communicative, malgré des textes souvent sombres. Les arrangements s’offrent le luxe de rappeler parfois le grand BARZAZ (ah ! ces envolées de flûte dans La Belle contrariée et À la cour du palais !) ou de transformer un chant traditionnel mélancolique accompagné à la bombarde en un blues électrifié en moins de temps qu’il faut pour faire courir un bottleneck sur le manche d’une guitare (Rossignolet du Bois).

Comme le laissait déjà entendre le Violet Flower Rag dans La Violette, c’est dans des escapades jazzy que le HAMON MARTIN QUARTET nous emporte facilement, avec ses envolées instrumentales ainsi qu’avec une reprise de Vals an anaon & Valse de Bardamu, composition des jazzmen Louis SCLAVIS et François RAULIN (qui figurait sur le disque de SCLAVIS, Danses et autres Scènes, sorti en 1997 sur Label Bleu), sur laquelle Ronan PELLEN impose sa “patte” et fait briller ses cordes, avec l’aide de l’excellente et émouvante violoncelliste Cécile GIRARD.

Après un disque aussi parfait que Allune, on attend la suite avec impatience…

Sylvie Hamon
(Chronique originale publiéee dans
ETHNOTEMPOS n° 10, avril 2002)

Site : http://duohamonmartin.com

Label : https://www.coop-breizh.fr/

Note : ce disque est épuisé et est disponible uniquement en format numérique.

Ecouter sur Deezer : https://www.deezer.com/fr/album/45416441

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.