Joji HIROTA – Japanese Folk Songs

Print Friendly, PDF & Email
Joji HIROTA – Japanese Folk Songs
(ARC / DOM)

Compositeur, chanteur, percussionniste et flûtiste japonais, Joji HIROTA est l’auteur de plusieurs disques sur des labels différents. Il s’est fait connaître dans le monde entier grâce à deux CD réalisés sur le label Real World, celui du groupe TRISAN en 1993, et sous son nom avec The Gate en 1999. Il est aussi le fondateur du groupe Joji HIROTA & THE TAIKO DRUMMERS dont le disque, Japanese Taiko, est sorti sur le label ARC Music en 2004. Cette année-là, le même label a publié le second volet de son projet TAIKO TO TABLA avec le percussionniste Pete LOCKETT. Trois ans plus tard, Joji HIROTA poursuit sa collaboration avec le label ARC Music avec un nouvel album, Japanese Folk Songs.

Cet enregistrement s’inscrit dans la lignée de The Gate sur lequel il était entouré de cordes « occidentales », puisqu’il est accompagné ici par le CZECH PHILHARMONIC COLLEGIUM comprenant deux violonistes, un joueur de viole, un violoncelliste, un bassiste et une harpiste.

Joji HIROTA revisite donc ici les chants folkloriques japonais avec un orchestre de musique de chambre, tout en y intégrant la flûte shakuhachi, le taiko (tambour japonais) et les percussions japonaises, dont il joue à merveille. Son chant est plus lyrique qu’à l’accoutumée, accompagnant ainsi l’aspect précieux des arrangements musicaux, qui mêlent à la fois le folklore japonais à la musique classique européenne.

Les chansons interprétées sont des chants de travail (chant des pêcheurs, des paysans et des meneurs de chevaux), des odes à la beauté de son pays (les cerisiers en fleurs, la mer au printemps, les paysages d’Hokkaido – terre natale de Joji –, les îles des mers du sud), ainsi que des berceuses et des chansons enfantines.

Joji HIROTA a eu la bonne idée de s’entourer d’enfants sur deux titres : Kamodo No Uta Medorei (« pot-pourri » de chansons enfantines), qu’il interprète avec un choeur d’enfants, et sur Komori Uta, où il est accompagné au chant par deux jeunes solistes aux voix de fées, que l’on aurait aimé entendre davantage. Il est dommage aussi que les percussions ne soient pas plus présentes pour relever un peu l’ensemble qui, sur la longueur (69 minutes), a tendance à s’essouffler un peu.

Joji HIROTA nous livre un album superbement réalisé aux arrangements classisants et raffinés, qui s’adresse autant à un public de musique classique qu’à son public habituel amateur de musiques du monde.

Site : www.jojihirota.com

Label : www.arcmusic.co.uk

Sylvie Hamon

 

Laisser un commentaire