Keith BEAR – Echoes of the Upper Missouri

Print Friendly, PDF & Email
Keith BEAR – Echoes of the Upper Missouri
(Spalax – 1996)

Dans la série “Musiques authentiques des Amérindiens” du label français Spalax (qui sont des productions originales du label amérindien Makoché Records), voici l’album de Keith BEAR dont un extrait, Along the River, figure sur la compilation WAKAN TANKA.

Keith BEAR est un flûtiste Mandan proche de la terre et de la nature. Il nous emmène, grâce à une simple flûte de cèdre, le long d’une rivière où nous rencontrons papillons, fleurs, oi­seaux…

Si les chants et percussions sont présents dans chaque cérémonie, la flûte a un des­sein bien plus romantique : en effet, les Amérindiens l’utilisent pour courtiser les fem­mes.

On ne sera donc pas surpris de trouver sur ce disque des mélodies honorant la nature (Morning Star Flower Song, Walking on the Water), la pensée (Just Thinking, Just Drif­ting) et bien sûr l’amour (Here I stand et Mandan Love Flute).

Ces airs sont accompagnées le plus sim­plement du monde par des enregis­trements naturels réalisés le long de la rivière Missouri (Dakota du Nord) : bruissement de l’eau de la rivière et de la pluie, frémissement des feuilles, murmure du vent, gazouillis de di­vers oiseaux, chants des crickets…

Un disque beau et paisible, qui nous ra­mène sur les terres ancestrales bien avant la venue de l’envahisseur européen.

Sylvie Hamon
(Chronique originale publiée dans
ETHNOTEMPOS n°1 – novembre 1997)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.